Petit journal des sorties

Week-end d’Octobre

Comme peu de volontaire se sont proposés pour faire le petit journal de la dernière sortie du 3/10, je prends à vos risques et périls la plume.

Pour plus de compréhension, surtout pour les chanceux qui n’ont pu venir, regarder en même temps les photos diffusées sur le site.

C’est sous un ciel gris et morose comme le sont les chambotards (photo 1), que le départ eu lieu. Avec bien sûr 30 mn de retard dû à l’indiscipline du groupe de 18 motos (photo 2). Il est vrai aussi que cette sortie »surprise » émanait quelques doutes sérieux sur l’organisation. Deux groupes sont créés au pied levé et chacun de choisir son chef de fil, il a fallu parlementer pour trouver des volontaires. Au moment du départ, Tryba et Carglass font leur prière heureusement Barnum est arrivé et a sauvé la baie vitrée de Brigitte (photos 4-5). Tous en selle, 1h 30 plus tard, après une pause tous les 10 kms pour répondre à des questions plus idiotes les unes que les autres, une pause – café pour finir les potins du matin (photo 6)… ; et on repart direction Briennon. Surprise en route, on trouve Michèle et Didier , tout sourire, entrain de se rhabiller et Anne marie qui en est resté sur le C…(photos 9 et 10).Vu le soleil persistant nous décidâmes de se mettre à l’ombre pour pique niquer. Tout était prévu : la place handicapé pour notre « Indien »(photo 11),distribution de cochonaille(photo 12),Notre Jep qui pose devant une affiche qui ne prête pas à confusion(photo 14), et un stand occupé par des migrants(photo 15).

Les rayons du soleil de l’après midi réchauffèrent les montures à tel point qu’il fut décidé de changer de parcours : le raccourcir. 15 mn de discussion pour en gagner 5….Comme il faisait beau on en  profité ! l’arrivé à Bertignat fut du même acabit que le reste : Un taudis, un cadre à faire peur, un confort à faire rougir un motard etc…(photos 19, 26, 27, 28, 29) Un apéro à mourir de soif(photos22,23,24), un repas qui avait que le nom, bref que c’était nul !

La soirée tarot pour certain à tout de même permis au nouveau venu d’etre baptisé par une défaite, enfin une chose de bien(lol). Le dimanche après une nuit bruyante dû à l’environnement, un retour par les petites routes glissantes de graviers, feuilles, entrecoupées de battues aux sangliers, causette avec un autochtone connaisseur en vieilles bécanes(pas sur la photo 30), et encore une surprise : un pique nique au pied de l’Arc de Triomphe.Jean-Luc ce découvre des talents de foot-balleurs (photo 32) les trois glorieuses posent sous les yeux ébahis de nos plus récent chambotards (photos 40)et Brigitte à toujours des soucis avec son casque…(photos 42 et 43).

Pour conclure ce week end heureusement qu’une boisson était offerte par les Gardailloux, afin de redonner un petit sourire au trésorier et relever la note (Photos 44 et 45).

P :S Merci à tous pour votre participation plus ou moins active……

 

 

——

 

 

Petit journal de la sortie hivernale,

Samedi 22 février 2014

Ca y est la saison 2014 vient de s’ouvrir avec notre traditionnelle sortie hivernale. Qui d’ailleurs météo oblige n’avait rien de très hivernale pour notre plus grand plaisir

Donc pour ceux qui n’ont pas pu se joindre au groupe voilà en quelques lignes un petit résumé de cette après-midi.

Le matin nous a apporté notre petit lot de déconvenues, entre les blessés et les malades nous voici avec plusieurs défections.

Comme prévu les locaux se rejoignent sur la place de Chamboeuf afin d’optimiser les voitures. Président en tête nous voici partis, sous la direction de Monsieur tom tom : et comme il fallait s’y attendre ce tom n’étant pas du tout de bons conseils nous nous sommes retrouvés hilares dans un cul de sac à Rive de Giers. Michèle et Jean Luc soupçonneux pensent que le Président tient à sa réputation et nous fait volontairement des farces. Cette petite visite imprévue nous a mis d’excellente humeur à croire car jusqu’à l’arrivée à Sainte Croix en Jarez nous rions comme des baleines dans la kangoo !!!!  Comme dit Jean Luc : j’ai bien fait de venir !!!!!

Les 18 participants se retrouvent devant ce très beau village de caractère. Très vite nous formons 2 groupes, un qui visite la Chartreuse et l’autre qui part en ballade gyropode.

Personnellement je me retrouve dans celui de la visite .  Rolalala ces Chartreux !!!!! Sous l’influence d’un certain Bruno, ils font vœux de pauvreté, de chasteté, de frugalité, de silence, d’avoir froid ……. Une sympathique guide nous explique avec beaucoup de clarté la vie de ces hommes-là. Pas rigolo tous les jours. Par contre bien logés ils avaient environ 100m2 par personne, le but étant de rester seul dans ces 100m2, sauf que parfois ils pouvaient laver Maria !!! Vous demanderez à notre Président……

La visite terminée,  très intéressante au demeurant, nous retrouvons dans la cour l’autre groupe arrivait juste de son tour de gyropode : ils sont au taket , semblent ravis et ont même un peu de mal à nous laisser leur engin. Ehhh chacun son tour !!!! Nous apprenons que Gérard69 et Jean Luc V ont essayé de brouter l’herbe L WARF WARF WARF

Un petit briefing s’impose notre instructeur nous explique le maniement de l’engin nous colle un casque sur la tête et en avant. D’abord hésitants nous prenons vite confiance dans l’appareil qui se révèle être très facile à mener, enfin presque, surtout faire attention aux trottoirs Anne Marie il a dit le monsieur !!!!! .  Après quelques tours de cour nous voilà parti pour la ballade sous l’œil dégouté d Alain J qui avec son mauvais tour de rein de peux pas nous suivre. On attaque direct par une grande descente, Françoise nous attaque ça par la face nord , Joce à un peu d’appréhension mais qui très rapidement va disparaitre. EXCELLENTE ballade, on s’est vraiment fait super plaisir sur cet appareil. Nous serpentons à travers les petites masures de St Croix, sur les hauteurs de la campagne, nous sommes les maitres du monde !!!!

Le soir tombe la fraicheur aussi, une bonne boisson chaude s’impose. 3 villageois tranquilles au comptoir du bistrot  ont vu débouler 18 Chambotards qui n’avaient en aucune façon fait vœux de silence je vous le dis !!!!

Direction ensuite Pélussin, alors c’est là que notre Président est fort, il passe devant la route de  l’auberge, fait un tour dans Pélussin récupère au passage notre ami Roger et sa Zaza qui n’avait pas demandé l’adresse bien sûr !!! (c’est Roger !!) et nous voilà tous à la croix de Monvieux .

Là aussi, les autres couples dans la salle avaient fini de discuter tranquillement. Nous le faisons à l’italienne, les femmes d’un côté , les hommes de l’autre. Repas simple mais très très bon et copieux, accueil sympathique. il est bientôt 23 h 30 que nous n’avons rien vu passer à nous raconter nos histoires de jeunesse pour certains, ou de vieillerie pour d’autres !!

Très bonne sortie, Merci Président pour cette idée.

Biz à tous

CT

Rappel :

Prochaine sortie moto : dimanche 16 mars

Exposition miniature : samedi 22 mars. N’hésitez pas à passer donner un petit coup de main entre 7 h et 18h30

Soirée Tarot : Samedi 22 mars à partir de 19 h 30 – Inscrivez-vous par mail dès maintenant

La  route de la lavande

Samedi et dimanche 29/30 Juin 2013

Samedi matin 6 h j’ai encore sommeil, j’ouvre les volets, la pluie s’arrête..

Si j’avais su je les aurais ouverts plus tôt.

7h du mat (c’est des malades) nous voilà tous rassemblés sur le parking d’Auchan. Tous ? Non, manque encore JP, JML son épouse et nos 68+1 Gérard et Mireille les organisateurs de ce week end.

Ce sont donc 12 motos qui s’élancent direction Saint Vallier avec comme chef de file  Alain G.

Au fait la pluie c’est remise à tomber (on nous a jeté un sort ce n’est pas possible).

Passage au col de la République il fait 10°, pluie et brouillard. Normal c’est l’été.

Saint Vallier, point de regroupement ou nous attendent les deux missiles « sol sol », la rouge et la blanche ainsi que nos gentils organisateurs.

Deux groupes sont rapidement formés et en selle pour Divageux, lieux choisi pour la pause café.

Alain, c’est ou Courson ?, je n’ai pas vu le panneau…

Bref, nous arrivons au petit dej à 10h45, 45 mns après le 1er groupe mais surtout 35 bornes de plus au compteur que les autres. T’as raison Alain c’est un week end gros rouleur !!!

Mireille est contrainte d’annuler la visite d’une distillerie prévue à 11h à Nyons.

Nous sommes trop en retard. Serré le timing !!

Nous reprenons la route en ne formant cette fois ci qu’un seul groupe. Les routes son belles et les gorges de Trente pas superbes.

Nous voici donc à Nyons il est 12h15 et Bruno à l’estomac qui crie famine. On a prit le petit déjeuner il y a environ ……1h30 (c’est que ca mange un sportif).

Pendant ce temps là ces dames font un séminaire sur les cosmétiques. »Moi je mets de la Nivea et toi ? »Il parait que c’est très bon pour les rides, toi prendre.

Un peu plus loin les mecs sont tous agglutinés autour des deux belles italiennes. Arrêtez de baver les gars, ca coute un bras ces engins là. Il y a que les trésoriers (escrocs !)Qui peuvent ce les acheter.

Personne n’a faim (sauf un, relisez !) .Aller hop !!En route pour le village de Montbrun les bains

14h pause pique nique (il doit avoir les crocs le Bruno !!).Promenade et pause café dans ce très beau village.

Putain !!! Quel look le serveur ; short, chaussettes et chaussures, une calvitie bien avancée et des pattes comme Elvis !!!!

Bon ce n’est pas tout ca mais il faut repartir on a encore du chemin à faire.

Rien que des virolos et des magnifiques paysages devant nous. Dommage la lavande n’est pas encore fleurie. La faute à qui ? Mireille ?

Et c’est à ce moment là que notre chef de file, l’organisateur alias 68+1 passe en mode comptage. Nous enchainerons les demi tours ce qui me permettra de voir que Jean Louis est resplendissant dans son gilet orange fluo. Pas perdus les Chambotards !!!Même pas égarésJ.

Oraison, pendant que nous abreuvons  nos machines, notre président se plait à faire une revue de casernement. Toutes les motos sont passées au crible et  le résultat n’est pas très flatteur pour nous. Ha !!Fallait le voir comme il était fier de nous annoncer que 7 pneus sur 30 étaient hors d’usage (bonne moyenne).Mais aussi une chaussure, n’est ce pas Naima !!!

19h06 enfin au gite de Vénascle.Ne me demandez pas ou ca se trouve, c’est paumé dans la pampa(.Vous pouvez le retrouver avec glouglou Maps)  Je totalise 478kms au compteur…..

Sympa le gite Nous prenons possession des lieux. Belle déco, belles peintures sur les portes de nos chambrées.

Une discussion animée c’est engagée à propos de la fresque peinte sur la porte de ma chambre. Il s’agit en fait de la cascade du Riou.Chantal et Françoise (elles ont du tirer un peu trop sur la fumette) y voient plutôt la partie intime d’une femme avec le tampon et la ficelle qui pendouille. Et comme si ca ne suffisait pas JP demande si nous voulions savoir à qui appartient le tampon. C’est d’un gout !!!!

Alain se transforme en barman et nous sert l’apéro en terrasse. Sa discute, sa discute et là j’apprends que notre JP s’est fait rayé le garde boue arrière par la japonaise de David !!! Il vieillirait notre JP ? Que nenni, il était en mode Touring et pas en mode sport.

Le souper est servi tout va pour le mieux jusqu’à l’arrivée du fromage. Un remake des bronzés font du ski, c’est immonde ! Un gros pot en grès avec à l’intérieur des restes de fromage fermentés et le tout à macéré dans du vin blanc et de la gnole. Ajoutez à ca une odeur de vomi, Berk !!

Ca pique la langue ca brule dans l’estomac, un truc a avoir des remontées gastriques pendant deux jours. Pourtant certains se délecte de breuvage, hein Jean Marc L  ….L’haleine de phoque qu’il a du avoir au petit matin …….

Petit briefing du dictateur Gérard : Réveil 7h stop, déjeuner 7h30 stop, sur les motos 8h30  stop bonne nuit.

Tous au dodo ? Non restera encore les irréductibles taroteurs.En fait ils attendaient la grappa (désherbant) de Jean Michel.

Dimanche matin,

8h05 Jean Marc T, plus connu sous le nom de Mac Gyver fait des miracles avec son opinel, il s’affaire sur le canari jaune de Sylvain. La fuite de liquide de frein  réparée on va pouvoir decoller.Entre nous, à voir comment il mène sa 500 kawa je me doute qu’il se serve beaucoup des freins.

L’intendance est en retard, et nous repartirons seulement à 9h10 et 24 secondes.

Ho !! Pas pour longtemps une pause s’impose pour admirer le panorama.

Le groupe est reparti mais il manque encore à l’appel Playmobil.Ca Naima est en train de remplir la carte mémoire de l’appareil photo.

Enfin il arrive, et patatras…Un stop en devers mal négocié et la bête est à terre. C’est quelle les aime pas les stop la BM. Plus de peur que de mal. Nous retrouverons la troupe à Riez.

Il parait que ca roule un peu fort (Non tu crois ??)

On reforme les deux groupes distants de ….15 m .Qu’est ce qu’on le voit bien le Jean Louis avec son gilet  orange fluo ….Un vers luisant à réaction en plein soleil.

Le plateau de Valensole, ses grands champs de lavande fleurie et ses chinois. Non non ce ne sont pas des clandés travaillants dans les champs, ce sont des touristes. En car qu’ils viennent se prendre en photo dans la lavande.

Après ca on dit qu’ils sont fous ces gaulois….

Et nous, pas de photo de groupe ?? Bon tant pis

La lavande c’est joli…Aller on se casse.

Manosque encore de l’essence ? Certains se la joue sobre et ne font pas le plein n’est ce pas Chantal ( entre autre)

Direction Reillanne pour le pique nique.Mais ou est passé le 1er groupe ?.

Pas de soucis Alain sort le GPS et prend les rennes pour nous emmener…..dans les bois (Je n’ai pas mon panier à champignons) Nous voila transformés en enduristes dans des chemins vicinaux. Chantal, tu oublies le frein avant. J’y vois pas beau !! Ca descend, ca glisse, y a des ornières. Ouf ! Après quelques kilomètres de spéciale sur terre, Retour sur le bitume.

Nous voilà sortis de nulle part direction Sault pour un arrêt miam miam bien mérité.

On prend la direction de Nyons…Et bin non perdu. Encore une varante.Passage au pied du château de Grignan.

Elle n’en mène pas large notre secrétaire. Elle a son témoin qui s’allume

Merci Gam Vert, et oui ils font aussi de l’essence

Nous quittons les champs de lavande et remontons jusqu’à Montelier.

Un petit arrêt autour d’une boisson rafraichissante.Ca parle déjà beaucoup moins, la fatigue est bien présente et les visages sont marqués (oui oui j’ai les photos).

On va se dire au revoir et chacun va repartir……..derrière Alain.

Va savoir…

Pourquoi prendre les grands axes ?? Aller hop clignotants à gauche et on s’offre une petite  randonnée dans les mais. C’est le top le GPS

Puis Bourg de péage en long en large en travers. Un panneau indique Tournon 3 km à gaughe.Y a pas moyen on vire à droite (j’en peux plus) il lui en faut encore des virages  à Alain. Nous partons à l’assaut des vignobles de Croze Hermitage.

Le groupe m’attendra au sommet du col du grand bois (Merci les copains)

Arriver devant le portail du garage, Ouf !! Il est 20h12 et 15s avec 899,8kms parcourus ce weekend.

Grand grand Merci à Mireille, Gérard et Alain pour nous avoir emmenés dans de magnifiques petits coins de France

A très bientôt de vous retrouver avec la bonne humeur désormais légendaire des Chambotards.

 

———————————————————————————————————-

 

Sortie de nuit du 21 Juin 

19h30, comme prévu, la place de Chamboeuf entend vrombir ses motards préférés. Le petit groupe s’étoffe, la tribu Touilleux : Chantal, Jean Marc, Sylvain (l’organisateur) Allison, puis Fanny, Thierry, suivi de la tribu Verdier Michèle et Jean luc, Thomish et Eloise, Bruno L, et enfin Ju et Let. Age moyen à peine 35 ans. Et oui, c’est une sortie de jeunes, nos anciens sont restés avec leur tisane sur leur fauteuil !!! C’est la vie !!

Comme prévu Sylvain prend la tête de cette petite troupe. Personnellement ça faisait 9 mois que je n’avais pas mis les fesses sur ma moto, je me demandais bien si je savais encore faire !!

Nous voilà parti par les monts du Lyonnais, St Médard, Chazelles, Pannissières, st Martin. Les routes serpentent à souhait, l’air est frais mais le soleil est présent. Notre meneur doit avoir un GPS à la place du cerveau, il avance sans problème dans ce tracé atypique. A nous voilà àViolay. Pour les anciens (sur leur fauteuil) nous avons presque trouvé la tour Matagrin, ralalala, elle était là tout près mais au dernier moment on a craqué et paf, on lui a tourné le dos. Nous n’avons donc pas encore vu le  St-grâle de Violay. On continue notre périple l’air est frais toujours plus frais. Quelques cols, plus tard on traverse Tarare, enfin on essai, parce qu’avec la Fête de la musique et les travaux notre organisateur a pris un coup de stress ! fallait avoir confiance en lui pour le suivre à un moment donné. Mais il s’en sort finalement très bien. Notre groupe est seul au monde sur ces petites routes , on traverse la campagne des forets, seul pas tout à fait, une famille de 3 biches affolées nous coupent la route et s’enfoncent dans l’épaisseur des bois. On ralenti un peu on ne sait jamais s’ il y en avait d’autre en sortie de nuit !!!!!

Se profile notre destination finale qui n’est autre que le lac des sapins. 21 h 20 et  98 km plus tard, nous sautons donc de nos motos dans cet espace parfait pour notre petit pique-nique.

Je sors la nappe pour la table, les boissons, zut j’ai oublié les verres et le tire-bouchon…. Le café du coin nous dépanne en verre et un Thierry ne part jamais sans son couteau multifonctions.

Nous commençons à être un peu inquiets car les Kaczo devaient nous rejoindre directement et toujours personne, d’autant qu’ils m’avaient envoyé un message en expliquant qu’ils étaient un peu égaré dans Tarare. Tant pis on boit ca les fera venir. Pas manqué, avec près de 45 minutes de retard les voilà enfin avec …………..mdr……………… 170 Km au compteur !!!!! pas perdu mais bien égarés !!!!! Christine descend écroulée de rire : et dire qu’il m’avait dit qu’il connaissait …………….

On est tranquille dans notre espace pique-nique, et c’est parti pour le miam miam. Pour le plus grand plaisir de Bruno nous avons même la possibilité de prendre un petit café avant de repartir.

Cette fois il fait vraiment nuit. J’aime pas rouler la nuit L !!!

Toujours petit cheval blanc tout devant, Sylvain reprend la direction des opérations. Nous n’étions pas plutôt sorti du parking que ma fazer me fait un petit coup de déprime genre bouuuuuuuujm’étouffe, et plus de feux. Galère !!! j’arrive à la redémarrer, Michèle passe devant pour m’éclairer puréeeeee !!! Finalement la lumière revient mais comme je galère dans la nuit. J’aurai peut-être dû mettre mes lunettes…. Heureusement Thierry serf file, ne me lâche pas. J’aime pas rouler la nuit L !!!jgalère, jgalèrejgalère jusqu’à la voie rapide. Genre comme quand vous êtes descendu au pont du Gard : MAIS KES KE JE FOU LA !!!!

Finalement le groupe se reforme, et nous ne nous lâchons plus jusqu’à Veauche devant le James qui est à fond fête de la musique .

Minuit 30 . Demain y en a qui bosse aiiiaaaa.

Merci Sylvain pour cette super organisation. Pour un coup d’essai chapeau …… allez jle dis : c’est mon fiiiiiils !!!

Grosses bises à tous

Et rendez-vous pour les 22 inscrits samedi pour la route de la lavande

 

—————————————————————-

Dimanche 9 Juin 2013,

Il est 9 heures, 6 motards courageux (soit 4 motos) sont sur la place de Chamboeuf dans un décor grisâtre et brumeux : Notre président, Pascal, Jean Marc , Françoise , Sylvain et moi-même. Tant pis, on y va quand même !

Notre président nous emmène donc dans le beaujolais où le soleil nous est promis.

1ère escale à Panissière dans un petit bar tranquille, la discussion tourne autour des petits enfants, et oui nous avons des papy et mamy ou futurs dans notre groupe, nous on en est pas encore là !

Ensuite, Jmt veut nous amener au musée de l’automobile, c’est là que tout se complique … ! En effet comme tout le monde le sait, notre président n’a pas du tout mais du tout le sens de l’orientation même avec un GPS qui l’aide à s’orienter. Il a fallu faire des tours et demi tours pour trouver la bonne destination, et son excuse était que nous n’avions pas vu les biches dans un  pré qu’on à longer deux fois de suite … euh si on les avais vu !

Arrivé à Neuville sur Saône sous 30 degré un beau soleil pour un petit pique-nique sur les bords de Saône avec les canards, les cygnes et … les rats !! Oui oui, avec les rats … ! Un petit café dans un bar et c’est parti pour le musée de l’automobile à Rochetaillé sur Saône situé quelques kilomètres de là où l’on se trouvait et un demi-tour en plus …

Arrivé au musée, le président insiste deux fois de suite « donc je paye juste pour les adhérents. » Oui oui on a compris on paye avec Françoise notre part !

De là Pascal, demande à Jean Marc T , pourquoi il a deux supports GPS sur sa moto ( en effet, à quoi lui servent-ils ?? ) , JML nous dit qu’un des GPS va dans un sens et l’autre GPS doit aller dans l’autre vu qu’on se perd souvent .. !

Visite du musée de l’automobile, de jolies voitures et moto notamment la voiture d’Hitler.

Départ du musée, JML propose son aide à JMT tant qu’au parcours de retour en vue du ciel orageux qui se pointe ça  ne nous amuse plus de faire des détours. Juste une petite hésitation sur le parcours mais nous voilà arrivés à L’Abresle et le déluge s’abat sur nous ! Mais les chambotards sont opérationnels et ont l’habitude de rouler sous la pluie : ni une ni deux nous voilà arrêter sur le bas-côté de la route à enfiler nos combinaisons de pluie et c’est reparti ! Jusqu’à Chazelle sur Lyon ou le couple Lavarello nous quitte et une fois le panneau de sortie de Chazelle passé la pluie cesse.

Dernière halte au casino de Saint galmier pour faire le plein où une vieille hippie nous quémande de l’argent pour son plein : le fils du président lui réponds qu’on est tremper ce qui sous entend : débrouille toi !

Un retour chez soi une fois de plus bien mouillé mais avec une très bonne journée en tête.

 

PS : Je ne suis pas adhérente mais en plus de devoir payer mon entrée de musée je dois faire pour la première fois le journal de bord.. !

 

Allison

( la belle fille du président)

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire